vendredi , juin 5 2020
L'actualité en chaud
Home / Dars / Cheikh Ahmed khali NIASS : DU CFA À L’ ECO. OU LE DÉM DIKK MONÉTAIRE

Cheikh Ahmed khali NIASS : DU CFA À L’ ECO. OU LE DÉM DIKK MONÉTAIRE

Pour ne pas être pédant, en prenant exemple sur la vie courante, c’est l’image d’un couple dont le “mari” est la France et l'”épouse” la zone UEMOA. Et aujourd’hui la France décide de divorcer d’avec son “épouse” mais elle veut garder les avantages d’un homme marié. Donc on passe du statut de couple légalement marié à celui de concubinage. L’ex épouse remplit toujours les mêmes devoirs conjugaux mais n’a plus les mêmes droits qu’une femme légalement mariée. C’est comme si on revenait à ce qu’on appelait , jadis, le droit de “cuissage”.
Le fait que la France ne soit membre du Conseil d’Administration de l’ECO est tout simplement une duperie. Parce que votre serviteur, et c’est souvent le cas dans beaucoup de sociétés où il participe au capital à hauteur de cinquante pour cent, peut ne pas siéger au Conseil d’Administration . Et avoir plus de pouvoir que s’il était membre ou Président du Conseil d’Administration .
Ce n’est pas l’administration formelle qui importe mais le pouvoir décisionnel. Parce que la France demeure la garante de la convertibilité de la zone ECO. Ses désirs deviennent des ordres. Elle a toujours la main . Car elle peut dire, un jour, qu’elle ne continuera à garantir la convertibilité de l’ECO alors que sa position et celle des pays membres de la zone divergent dans tel ou tel domaine.
Cependant les choses s’apprécieraient autrement si on passait à une monnaie Africaine qui inclurait le géant nigérian et le Ghana. Et que la zone CEMAC soit arrimée à cette entité. C’est une zone qui irait du fleuve Sénégal au Congo
C’est là où les perspectives deviendraient intéressantes . Parce qu’on pourrait accueillir et la Mauritanie et le Maroc qui a toujours été demandeur quelque part et dont la souveraineté est plus solide que la nôtre.
Dans un cadre pareil, avec deux géants comme le Nigeria et le Maroc , l’avenir serait plus radieux.
Mais il est très prématuré de jubiler.
D’ailleurs, c’est la première fois que je vois les gens fêter un divorce. Un peu comme on le fait en Mauritanie. Où la femme annonce son divorce avec tambours et trompettes pour proclamer qu’elle est à nouveau libre pour contracter un autre mariage.
Notre lecture est qu’il faut mettre un bémol à cette euphorie. Même si le Nigeria intègre la nouvelle monnaie il ne faut pas être euphorique pour autant. Car le Naira , qui au moment de sa création s’échangeait contre une Livre Sterling, aujourd’hui la conversion se fait à un contre dix au profit de la Reine d’Angleterre. Il ne plus nous faire endormir par ces “experts” de tous bords . “Économistes”, ” Docteurs “, ” Agrégés” …..alignant des titres enivrants qui ne signifient absolument rien.
Retenons simplement que Madame France redevient Madame AOF( awoyof( légèreté en Wolof)). Avec la même légèreté dans la conduite de nos intérêts. Le reste est inchangé.
Notons que l’arrimage de l’ECO à l’EURO est le même que celui de l’Euro au Dollar.
L’Euro n’existe pas.
Dès qu’on vend un Airbus on vous calcule le prix au taux du Dollar.
Dans le monde entier il n’y a qu’une seule monnaie : le Dollar.
Une monnaie américaine où la Chine est le principal actionnaire parce qu’elle détient la plus grande réserve de Dollars.
l’Euro n’est qu’une monnaie relative par rapport au Dollar. Et nous le sommes par rapport à l’Euro.
Pourquoi la France a-t-elle agi ainsi?
Parce que s’il y a ce gros poisson qu’est le Nigeria dans son escarcelle elle s’arroge une primauté dans le marché de ce grand pays. L’accès européen serait une sorte d’obligation.
On vous vend Français et vous payez Nigérian. D’ailleurs le mot ECO renvoie à l’économie. C’est un réajustement de l’économie au profit de la France.

Dr Ahmed Khalifa Niasse

source Clairvoyance L’officiel

About BAYE NIASS

Check Also

Sagesse du jour: LA RÉALITÉ DES NEUF DEGRÉS DE LA RELIGION.

LA RÉALITÉ DES NEUF DEGRÉS DE LA RELIGION.[Dans la liste ci dessus, la réalité de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :