Home / Citations De Baye Niass / Cheikh ibrahima niass( extrait ziar 1974)

Cheikh ibrahima niass( extrait ziar 1974)

Il incombe au serviteur de louer son Seigneur et il doit en permanence demeurer à la louange de son Seigneur.

Louer le Seigneur est une obligation qui pése sur notre langue, sur l’état dans lequel l’on se trouve et sur nos actions.

La louange par la langue consiste à dire Alhamdoulilahi Rabil âlamina ( louange à Allah, Seigneur de l’univers ).
Même si le serviteur disposait d’une richesse aussi large qu’elle puisse être, il ne pourrait jamais trouver une formule de remerciement aussi grande que de dire Alhamdoulilah.

Souleymane ibn Daouda, ( c’est le prophéte Salomon) aprés qu’il fut le vicaire de Dieu sur terre, il était aussi un roi qui n’avait pas de délimitation car tout lui appartenait.
Sa propriété ne se limitait pas seulement aux êtres humains.
Etaient aussi sous sa royauté, les djines, les animaux sauvages et l’ensemble des animaux aquatiques. Une richesse ne peut pas être au dessus de ce patrimoine.
Disposer des bienfaits de ce bas monde aussi n’est pas plus grand que d’être le représentant de Dieu sur l’ensemble de ses créatures.

Lorsqu’il a cumulé toutes ces richesses, il a dit uniquement Alhamdoulilah en guise de louange.

Un disciple qui commençait à s’éveiller, c’est à dire qui commençait à connaitre son Seigneur, avait voyagé dans plusieurs pays dans lesquels il y a gagné une fortune colossale.
Il écrivit à son guide religieux en lui disant qu’il est dans l’impossibilité de remercier son Seigneur proportionnellement à ce qu’il a pu bénéficié comme richesse dans le pays où il se trouve.
Le guide lui répondit qu’il n’est jamais impossible de remercier le Seigneur malgré la largesse d’une richesse car dire Alhamdoulilah suffit largement. Si tu le dis, alors tu as honoré ton obligation de louange à l’endroit de ton Seigneur.

Vous savez bien que la richesse de ce disciple n’avoisine pas celle de Souleymane dont je vous parlais tout à l’heure.
Et ce que Dieu a raconté sur Souleymane dans le coran, c’est qu’il a dit Alhamdoulilah lorsque Dieu lui a accordé tout ce pouvoir.

Pour louer le Seigneur à travers la langue, si tu dis Alhamdoulilah, tu as épuisé l’ensemble des louanges qui t’incombait.

La louange à travers les actes consiste à dépenser l’ensemble de ton patrimoine sur ce qui plait à ton Seigneur.

La louange à travers l’état consiste à observer tout le temps les belles choses divines et les attributs, et cette façon de louange est celle des gnostiques ( ceux qui connaissent leur Seigneur).

Le Seigneur est un roi d’une beauté magnifique.
Ses attributs, ses actes et ses noms sont tous trés beaux.
Celui qui sait qu’il est beau et que tout est beau chez lui, il souhaite que les autres lui fassent la remarque.
Et le Seigneur, personne ne Le voit hormis ceux qui le connaissent.
Ce sont eux qui ont vu Sa beauté, Son essence et Ses attributs.
C’est pour cette raison que ce sont seulement ces gens là qui l’adorent véritablement.
Qu’Allah nous compte parmi ces gens.

Louons notre Seigneur, louons notre Seigneur, louons davantage notre Seigneur.
Et soyons aussi à Son service.
Élevons aussi nos ambitions.
Le Seigneur n’a pas de fin, la marche vers Lui aussi n’a pas de fin…

About Binta Sow

Check Also

Leçon du jour: Le premier devoir qui incombe au mukallaf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah, le Seigneur de …

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: