Home / Dars / RUHUL EUDEUB : La Quintessence des Bonnes Convenances : Fin

RUHUL EUDEUB : La Quintessence des Bonnes Convenances : Fin

81. Méditer beaucoup sur Dieu comme si tu comptais les vagues de la mer dans la méditation.
82. Serrer la main aux camarades sont des avantages que tu ne dois pas rater. Vivre dans la vie islamique, jeûner le mois de ramadan et prier pendant les nuits de ramadan constituent tous des éradiqueurs de péchés.
83. Aller au pèlerinage a la Mecque et a Médine, exécuter le petit Hadj (Oumra), offrir de l’aumône secrètement a partir de l’argent obtenu loyalement. C’est un clair Sadaqa. Enseigner aux petits enfants tout le Coran, prier en public tout le temps. Tout cela est aussi mentionne dans le Livre (comme éradiqueur de péché).
84. Ici, il y a de mauvaises actions qui durcissent le cœur, empêchant ainsi la crainte d’Allah. Parmi elles, le fait de se montre est pire. Etre comique, médisance, mauvaise compagnie, indécence, calomnié et mauvais esprit.
85. Évites de suivre toujours ton intérêt de te tourner vers l’amour de ce monde et ses matériels qui scintillent.
86. Restes a la maison et évites beaucoup les discussions mondaines, ne t’intéresses pas aux discussions inutiles et ne te disputes pas.
87. Évites de découvrir les fautes des gens .Essayes de te mettre en dehors de ça avec toute ta force.
88. Donnes de l’argent comme aumône pour l’amour de Dieu, visites les tombes des frères musulmans (et pries pur eux) sans limites.
89 .Ne jures pas a moins que tu n’aies pas un autre moyen. Tu devras baser les choses sur la volonté d’Allah a chaque fois que tu jures. Je conclus mon conseil a mes frères, bref comme ça ressemble a une mode de cette époque
90. J’ai donné a ce poème le titre ROUHOU ADAB par ce qu’il contient de la sagesse et une bonne éducation

About Mouhamed Diack

Check Also

Les bienfaits du zikr: Les maladies cachées du cœur ne peuvent être guéries que
par la constance dans le zikr. Et rien ne peut atténuer les pensées sataniques, autre que le zikr

Il est dit dans le livre Châhiati samâ’i: « Le serviteur n’accédera au royaume de Dieu que s’ il tient celui-ci en véritable estime et convoitise, et les voiles ne se déchireront qu’il ne s’ adonne constamment au zikr.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :