vendredi , octobre 30 2020
L'actualité en chaud
Home / Livres / Diawahirou rassa-il / Diawahirou-rassa-il: TRENTE QUATRIÈME LETTRE DES OUVERTURES

Diawahirou-rassa-il: TRENTE QUATRIÈME LETTRE DES OUVERTURES

Dénommée lettre de l’acceptation et de la foi sur le point
concernant le projet Apollo.
C’est celle qui complète les ouvertures et nous demandons
à Allah de la rendre parfaite.
Textuellement:
Louanges à Dieu, le premier et le dernier, l’apparent et le
caché, et c’est lui l’omniscient; le vivant et l’absolu; le très
haut et l’infini; qui n’a pas engendré; qui n’a pas été engendré
et à qui nul n’est égal; le singulier, et celui de qui dépend
toute la création.
Et il est très haut, et au delà de toute comparaison; rien ne
lui ressemble et il, est l’audient, le voyant. A lui on ne demande nul compte de ses actions et c’est plutôt à eux que l’on
demande des comptes.
Il a suscité par sa puissance; son omniscience; sa sagesse
et sa volonté l’homme et l’a établi comme son successeur. Et
il a esquissé l’univers, et fait savoir à l’homme ce qu’il ne
savait pas, d’une science perpétuelle, allant se renouvelant;
“Dis Mon Dieu, augmente ma connaissance”. “Et ils ne
cernent de sa science que ce qu’il désire.” Et il est au dessus de tous les savants, lui, l’omniscient. Il a appris à Adam
tous les noms et ce qu’il lui a fait en plus savoir. Nous le
louons et le remercions, qui a montré la vérité étant vérité;
nous accordant de le suivre; et le mensonge étant futilité et
nous accordant de nous en méfier. Et il est le premier, le subsistant. Et lui demande, tout ce qui est au ciel et sur la terre;
et à chaque jour son programme, (des choses qu’il fait apparaitre et non pas des choses qu’il débute.). “Dieu vous a créés
et tout ce que vous faites.” Et d’attester qu’il n’y a de Dieu
qu’Allah, tout seul et sans associé et qu’il est le seigneur des
constellations; et d’attester que Mouhammad est son serviteur et son prophète qu’il a élevé après l’ascension.
Que la prière et les salutations d’Allah soient sur le plus
parfait des hommes; le plus noble et le plus connaissant;
“Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les
avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué
de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons
nettement préférés à plusieurs de Nos créatures” Le Voyage nocturne: 70
Ceci dit:
L’homme est descendu pour avoir de lui une connaissance
claire. Dans le hadîth de gabriel, (Djibrîl) que mouslim a
rapporté d’Abdallah Ibn Omar, Ibn Al Khattab, disant: “Nous
344/360
nous entretenions avec le prophète, (saw) un jour,
lorsqu’apparut un homme revêtu d’habits immaculés et aux
cheveux de jais; sans signe apparent de voyage et que nul
d’entre nous ne connaissait, jusqu’à ce qu’il s’assit près du
prophète, (saw) et qu’il posa ses genoux contre ses deux genoux et ses deux mains sur ses deux cuisses et lui dit: “O
Mouhammad, Renseigne-moi sur l’islam” Il dit: “L’islam est
que tu atteste qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que
Mouhammad est le prophète d’Allah; que tu t’acquittes de la
prière; que tu donnes l’aumône; que tu jeûne le mois de ramadan et que tu fasse le pèlerinage si tu en es capable, une
fois. Il dit: “Tu dis vrai.” Et nous étions étonnés de ce qu’il
lui demandait et affirmait. Il dit: “Renseigne-moi sur la foi.”
Il lui dit: “C’est de croire en Dieu; en ses anges; en ses livres;
en ses prophètes, ainsi qu’ au jour du jugement dernier et de
croire en ses décrets agréables et désagréables.” Il dit: “Tu
dis vrai” Il dit: “Renseigne-moi sur ce qu’est la perfection.” Il
dit: “C’est d’adorer Dieu comme si tu le voyais; car si tu ne le
vois pas, lui te vois.” Il dit: “Informe-moi sur l’instant.” Il lui
dit: “Celui qui demande n’en sait pas plus que celui que l’on
demande.” Il dit: “Renseigne-moi donc sur les signes.” Il dit:
“Le jour ou les femmes esclaves retrouveront leur liberté et
où tu verra les misérables déguenillés; les nécessiteux et les
bergers concourir à bâtir.” Après quoi, il s’en fût.
Nous restâmes un temps, après quoi, il dit: “O Omar saistu qui est celui qui me posait des questions ?” Je dis: «Allah
345/360
et son prophète seul le savent». Il dit: “C’est Djibrîl qui était
venu vous enseigner votre religion.” Rapporté par Mouslim
et les gens de la tradition.

About BAYE NIASS

Check Also

LES ORAISONS ESSENTIELLES DE LA TARIQA TIDJANIYA – Autres formules méritoires récitées au cours du Lazim (P2)

« Inna-llaha wa malaïkatahou yousallouna ‘ala nabiyi, ya ayyouha ladhina amanou sallou ‘alaïhi wa sallimou …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :