vendredi , octobre 30 2020
L'actualité en chaud
Home / Hommage / Hommage à MOUHAMMAD CHEIKH TIDIANE NIASS DIT BAYE MODOU éminent figure de la Fayda

Hommage à MOUHAMMAD CHEIKH TIDIANE NIASS DIT BAYE MODOU éminent figure de la Fayda

MOUHAMMAD CHEIKH TIDIANE NIASS
DIT BAYE MODOU…

Un triste nuage embrasse le ciel, la brume dans ma petite tête
Assis seul à la tombée de la nuit avec des pensées qui s’entêtent
Je me pose des questions sur Ton allée, sur Ta vie avec Ta fille ainée
A qui Tu as appris la vie et la mort mais pas vivre sans Toi malgré son mental
O manque quel étrange sentiment, sensation pénible qui fait très mal
O Mouhammad Niass, Toi la pure grâce éternelle, la parfaite pureté
Epices illustres qui donnent gout à l’existence, aux saveurs fleurées
Tu es ce beau soleil qui instruit l’âme de sa grâce immensément dense
Et à Ton noble sentier, la belle et la pure spiritualité surabonde
Tu as détenu des secrets qu’on ne pourra jamais révéler dans ce monde
Cette grâce qui émanait de Toi est un tourbillon de délicatesse
Qui sait disperser son parfum léger à l’essence de son âme allégresse
Je me suis détourné de toute futilité pour consacrer mes plumes
A l’éloge de l’un des meilleurs fils et disciple de Cheikh Ibrahim
C’est à la cité de Leona qu’il T’a indiqué d’arroser les pétales mystiques
Qui devaient préparer la venue de la mission à ses liaisons faydatiques
J’essaye de Te chanter mais Ton nom est mieux chanté au lotus
YA Mouhammad Niass ibn Cheikh Tidiane Abdoulaye Niass
A Toi j’ai dévoué ma langue et mon cœur et point je ne tomberai
Au cours de Ton éloge dans l’allégorie profane des poètes ambrés »
Tu es la jonction de deux lumières capitales dont le nœud est fructueux
Quel merveilleux programme ficelé depuis le périmètre pompeux
Toi le digne fils du cadet d’El Hadji Abdoulaye, ce trésor cadenassé
Ce Cheikh Ahmed Tidiane Niass, l’homonyme du secret des secrets
Et J’éprouve un intense besoin de m’acquitter de mon devoir,
Qui est celui de rendre grâce par ma plume au détenteur du vouloir
Maqamat acquis avant même que Ton âme ne s’incarne dans Ton corps
Toi, Maitre, le fils de Sayda Seynabou Niass, un pur fleuve de faveur
Alors parler de Tes qualités m’est difficile je le confesse, O Toi l’âme pure
Tu es parti en grand en tenant debout l’ossature de Ta progéniture
Et en rehaussant la marque de fabrique que Tu T’es auto conféré Maitre
Tu as rempli Ton cœur d’une foi saine et Tu as rendu Ta langue sincère
Ton âme sereine, Ta conduite droite et Tes actes si généreux
Par Ta naissance, l’humanité est comblée et le voile ôté de nos yeux
Par Ta parole, la lumière luit, par Tes pédagogies Tu sauves des âmes
Tu as maintenu le cap de Ta mission conférée par l’ainée de Barham
Toi le grand Maitre coranique à Keur Bakar ou Tu fus un pur soutien
Avant d’être une richesse inconnue, un trésor cacheté à Thiaméne Walo
Dans le plus profond de mon âme, je cherche mais je ne trouve pas les mots
Puisse Sayda Zahra Niass et Cheikh Tidiane Ton ainé me le pardonner…
Tu es une étoile, un bien-aimé guide, une lumière qu’on a tant espérée
Et Tu as toujours Modou Niass agit en toute transparence devant les siens
Y’a-t-il d’ailleurs un seul qui a contesté Ta démarche, ou sont les historiens?
A part Tes ennemis mystiques dont les intérêts étaient naguère fragilisés…
Tu es celui dont nul ne conteste la sainteté, de par Ta gnose et Ta pureté
J’ai scellé une vénération avec Baye aujourd’hui pour Te rendre service
Alors béni ma plume, ma muse, mon corps, mon âme en ce sens
Eclaire mon cœur enfin que je vois Ta lumière qui brille de tout son éclat
Toi, lueur éternelle ou l’on lit toutes les beautés existentielles de Barhama
Tu possèdes le principe du savoir, Toi dont la station n’est connue que par Allah
De Ta formation acquise auprès de Ton vénéré père, la marche continua même
Vers le savant Cheikh Omar en foulant le sol de Baye Amadou Thiam
Et le pas final avec Pa Cheikh Diouf qui T’ont propulsé vers la voie de Dieu
Et Tu fus un homme caché qui a vu son destin rouler dans ses yeux
Toi qui as pris le bon chemin déballant ainsi toutes les lignes de séparation
Et bénie soit ce jour sacré quand l’univers est radieux de Ta libération
Tu es un digne héros qui a fait secouer Leona par sa toute puissante tonalité
Wird des mains de El hadji Abdoulaye, Fathou sous Imam Assane Cissé
Père de famille exemplaire, très discret, et divinement timide, Tu as tout ratissé
Et Tu as mené une vie juste, une vie consacrée à Barhama qui T’a hissé
Ton Dahira Eukhlou Mahabati est un rayon de lune qui inonde de qualités
Ou toutes les âmes vibrent au rythme de Ta voix et de Tes faveurs
Il a enfanté de Sibiyanou Euhlou Mahabati wal kourba qui transperce des cœurs
En plein orage par une décharge issue de Ton « Diguel » auprès du trésor de l’univers
Cet El hadji Abdoulaye dit Papa Ass créature miraculeuse qui a propulsé Tes mystères
Tu es né avec le secret de la nuit de Leylatoul Katmiya, une sécurité pour l’univers
Tu as éclipsé les maux, dévoilé les bienfaits et procuré la joie dans les cités
Tu es l’inégalable et l’inépuisable trésor, la perle qui de diamant est perlé,
La voie de la cité royale, l’océan de sainteté, la pierre angulaire de Leona
Tu es parti dans le plus somptueux des décors, Toi Abdallah de Barhama
Tu as semé des graines qui germent dans Tes Daaras, c’est Ton sort
C’est pourquoi, ni le temps ni la distance ni même la mort,
N’effaceront le beau souvenir de Ton illustre corps…
EL HADJI ABDOULAYE FAM
MA PLUME, UNE LUMIERE

About BAYE NIASS REK

Check Also

Médina Baye de nouveau en deuil. Cheikh Mokhtar Ben Cheikh Ibrahim Niasse n’est plus.

A Dieu nous appartenons et à lui nous retournonsLouange à Dieu, Seigneur des mondesIl n’y …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :