vendredi , juin 5 2020
L'actualité en chaud
Home / Leçon du jour / Ils se proclament « Ahlou Sunna Wa Jama’a » alors qu’en réalité toutes leurs activités sont contraires à la Sunna.

Ils se proclament « Ahlou Sunna Wa Jama’a » alors qu’en réalité toutes leurs activités sont contraires à la Sunna.

Ils se proclament « Ahlou Sunna Wa Jama’a » alors qu’en réalité toutes leurs activités sont contraires à la Sunna.

Ironiquement, ils prétendent pratiquer et enseigner la tradition de notre bien-aimé صلى الله عليه وسلم alors qu’ils proclament que quiconque ne fait pas partie de leur groupe est incroyant ou des polythéiste.

Il y’aurait tellement d’exemples à rapporter de leurs attitudes méprisantes mais ce n’est pas notre but.
Le Soufi ne se rappelle point le mal que les autres lui ont fait mais toujours du bien qu’ils lui ont fait.
Le Soufi ne se rappelle pas du bien qu’il a fait à autrui mais se repent toujours de ses erreurs envers les autres.

Cheikh Ibrahim Niasse
‎رضي الله عنه وعنا به آمين
a dit :

‎و كفانى طه حبا لست أدرى من قلانى

« Il me suffit l’Amour de Ta-Ha, je ne connais pas ceux qui me détestent »

Nous ouvrons nos cœurs à toutes les créatures et nous acceptons tout sauf la stupidité et l’impudeur.
Quiconque croit en Allah et en son prophète صلى الله عليه وسلم est un musulman et un frère.
Vous êtes musulman avant d’être autre chose ( Tijani, Qadri, Salafi, wahabi etc..); il n’y a pas de cause plus grande que l’islam.

Al Hamdoulillahi, nous leur pardonnons et prions pour eux.
Nous leur avons pardonné en souhaitant le pardon d’Allah. Dans la sourate al-Nur, Allah a dit:

‎ وليعفوا وليصفحوا ألا تحبون أن يغفر الله لكم؟

«Qu’ils pardonnent et oublient. N’aimeriez-vous pas qu’Allah vous pardonne? »

Puisse Allah nous pardonner à tous et nous guider vers le chemin du Prophète Mouhammad صلى الله عليه وسلم.

Allah est Miséricordieux.

*Paroles d’un Soufi *

#BayeInternational

About BAYE NIASS REK

Check Also

Paroles en OR: J’ai défié, lors de cette nuit là, les tourterelles qui gémissaient tandis que la nuit et les voisins dormaient et que les paupières voyaient passer des torrents de larmes de passion dixit BAYE NIASS

«Mon cour tient absolument à s’éprendre du Prophète, à mourir d’amour et de passion pour …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :