dimanche , septembre 27 2020
L'actualité en chaud
Home / Leçon du jour / Leçon du jour: Les règles de la zakat al fitr 2/7

Leçon du jour: Les règles de la zakat al fitr 2/7

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. Qui doit s’acquitter de la zakat al fitr ?

Le fait de s’acquitter de la zakat al fitr est obligatoire pour chaque musulman qui en a la capacité, quel que soit son sexe, son âge qu’il soit riche ou pauvre et qu’il ait jeûné durant le Ramadan ou pas.

  1. La zakat al fitr est obligatoire pour les hommes comme pour les femmes, pour les jeûnes comme pour les vieux

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) : « Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a imposé l’aumône de la zakat al fitr un sa’ de dattes, ou un sa’ d’orge pour le serviteur et l’homme libre, pour les hommes et les femmes, pour les vieux et les jeunes parmi les musulmans et il a ordonné qu’elle soit donnée avant la sortie des gens pour la prière ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1503 et Mouslim dans son Sahih n°984)

Remarque n°1 : Il incombe au musulman de s’acquitter de la zakat al fitr pour les personnes musulmanes pour lesquelles il subvient à leurs besoins

Ainsi l’époux doit s’acquitter de la zakat al fitr pour son épouse et ses enfants.
La mère doit s’acquitter de la zakat al fitr pour ses enfants s’ils n’ont plus de père…
Ceci est l’avis de la majorité des savants.
(Voir Charh Sahih Mouslim de l’imam Nawawi, hadith n°984)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) : « Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a ordonné de s’acquitter de la zakat al fitr pour les gens pour qui la personne subvient à leurs besoins qu’ils soient jeûnes ou vieux, libres ou esclaves ».
(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°2077 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil n°835)

D’après Nafi’ : ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) donnait la zakat al fitr pour toute sa famille, les jeûnes comme les vieux parmi les personnes pour lesquelles il subvenait à leurs besoins.
(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°2079 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 3 p 320)

D’après Fatima : Asma Bint Abi Bakr (qu’Allah les agrée elle et son père) donnait la zakat al fitr pour les gens de sa famille pour lesquels elle subvenait à leurs besoins : le jeune comme le vieux, celui qui était présent comme celui qui était absent.
(Rapporté par Ishaq Ibn Rahawayh comme ceci est mentionné dans Al Matalib Al ‘Aliya n°948 et authentifié par Cheikh Zakariya Ibn Ghoulam Al Bakistani dans son ouvrage Ma Saha Min Athar AS Sahaba Fil Fiqh p 608)

Remarque n°2 : Il est recommandé de donner la zakat al fitr pour le bébé qui est encore dans le ventre de sa mère

Les savants sont en consensus sur le fait qu’il n’est pas obligatoire de donner la zakat al fitr pour le bébé qui est encore dans le ventre de sa mère.
Par contre, ceci est recommandé à partir du moment où l’âme a été insufflée et ceci à lieu après quatre mois de grossesse.
(Al Charh Al Mumti’ ‘Ala Zad Al Moustaqni’ de Cheikh ‘Otheimine vol 6 p 161)

D’après Ayoub, Abou Qilaba (mort en 104 du calendrier hégirien) a dit : « Il leur plaisait (*) de donner la zakat al fitr pour le jeune comme pour le vieux et même pour l’enfant qui est dans le ventre de sa mère ».
(Rapporté par ‘Abder Razaq dans son Mousannaf n°5788 avec une chaîne de transmission authentique)

(*) Il visait par cela les compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée tous).

L’imam Ibn Hazm (mort en 456 du calendrier hégirien) a dit : « Abou Qilaba a connu l’époque des compagnons, il est resté avec eux et a rapporté la science d’eux ».
(Al Mouhala Bil Athar vol 6 p 132)

L’imam Ibn Mouflih (mort en 763 du calendrier hégirien) a dit : « Il est recommandé de donner la zakat al fitr pour l’enfant qui est dans le ventre de sa mère. Ceci est l’avis des quatre écoles juridiques ».
(Al Fourou’ vol 4 p 221)

L’imam Ibn Al Moundhir (mort en 318 du calendrier hégirien) a dit : « Les savants sont en consensus sur le fait que la zakat al fitr n’est pas obligatoire pour l’enfant qui est dans le ventre de sa mère ».
(Al Ijma’ n°133 p 55)

Remarque n°3 : Les personnes qui n’ont pas jeûné durant le Ramadan (pour cause de maladie, de voyage ou autre…) sont tout de même tenus de donner la zakat al fitr

Cheikh ‘Otheimine a dit : « La zakat al fitr est obligatoire pour chaque musulman qu’il soit un homme ou une femme, qu’il soit jeune ou vieux, qu’il ai jeûné ou pas.
Comme par exemple le voyageur qui n’a pas jeûné, il lui est obligatoire de s’acquitter de la zakat al fitr ».
(Fatawa Zakat Wa Siyam, question 167 p 218)

About Baye Malle

Check Also

Kashiful Albass – LA LEVEE DES EQUIVOQUES LES REALITES DU SOUFISME ET L’ORIGINE DE LA TRANSMIS- SION DES ZIKR (Partie 1)

Ceci est le premier chapitre, qui traite des réalités du soufisme et de l’origine du …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :