lundi , juin 1 2020
L'actualité en chaud
Home / Livres / Livre: SAYRUL QALBI BI MADHI MUSTAFAL HIBBI ILA HADRATI RABBI

Livre: SAYRUL QALBI BI MADHI MUSTAFAL HIBBI ILA HADRATI RABBI

SAYRUL QALBI BI MADHI MUSTAFAL HIBBI ILA HADRATI RABBI
Jamahta wa jûdan haybatan wa jalâlâ – Wa abssartu mine zâ bahjatan wa jamâlâ
Jamahta wa jûdan haybatan wa jalâlâ
Wa abssartu mine zâ bahjatan wa jamâlâ
Tu es la réunion (PSL) de la Générosité, la Respectabilité et la grandeur
(Dieu m’a fait la Grace) de me les montrer.

Jamâluka unssune haybatune wa mahabbatune
Fa anta atamul murssalina kamâlâ
Ta beauté est mon compagnon, mon amour
Et Tu es le plus complet des envoyés que Dieu.

Wa kulluhume hâzal makârima wal ûlâ
Wa mâ kal imâmil hâchimiya khissâlâ
Tous les prophètes ont été annoblis et élevés
Mais, assurément, aucun d’entre eux n’a eu tes qualités.

Muhammadune yâ khayral anâmi wassîlatî
Abâka ilâhi mâ yafûtu maqâla
Ô toi Muhammad, la meilleure des créatures, mon guide vers Dieu

Wa anta wa habtal bîda wa sûda fantahâ
Ileyka qadimune râma minka manâlâ
Tu as gratifié de faveurs les blancs et les noirs
Me voici devant toi en (humble) serviteur pour recevoir une faveur spéciale.

Wa ahnîka khayral âlimîna wassîlatî
Munîli ladal yawmi rahîbi nawâlâ
Tous mes proposne se rapportent qu’à toi, meilleure des créatures et guide vers Allah
C’est toi qui m’accorderas les grâces le jour de la grande peur

Wa tayyamani hubîka sirtu mujamjimane
Alal bari wal ajwâ arûmû wissâlâ
Mon amour pour toi me fait marmonner
En tout temps (en voiture ou en avion), la quête d’une liaison permanente avec toi

Fa hadartu awtânî wa ahlî wa ussratî
Ajûbul falâ lam achku khatu kalâlâ
Je suis parti de chez moi en laissant mes compagnons et ma famille,
parcourant de très longues distances sans jamais me plaindre (de fatigue ou d’autre chose)

Bi Kawlakha tawrane aw bi Yôffine wa maratane
Bi Barissa dâril fâssikhina kussâlâ
Quelque fois, je suis à Kaolack, une autre fois à l’aéroport de Dakar Yoff,
une autre fois à Paris, ville des pervers et des paresseux (envers leur Seigneur et leur religion)

Bi Baljîka yawmane suma yawmane tajawlane
Bi Qâhiratine abhî hunâka Jamâlâ
Ou une autre fois en Belgique ou une autre fois en tournée au
Caire où je désire la Beauté

Li Abdil Mâlikil qarmi qad jitu mawhinane
Wa mâ Lundunane abhî fahabhâ khayalâ
Je suis arrivé chez Abdel Malick, le noble
mais Londres n’est pas ma destination finale

Bi Bayruta anhu Sîna bi charkhi khâdimane
Rassûla ilâhil archi wahwa ta’âlâ
Karachi (Pakistan) Bihâ khalaftu ahla mawdatîne
Humu nassaru dînane Nabîyi fi’âlâ
A Karachi, j’ai laissé des compagnons qui m’aiment beaucoup
Ce sont des (auxiliaires) soutiens actifs de la religion du Prophète

Qadihtassamû bil habli habli Muhammadine
Kibârane wa atfâlane nissâ’ane wa rijâlane
Ils se sont campronnés au cable du Prophète (PSL)
Qu’ils soient adultes, enfants, femmes ou hommes

Bi dâri ulûmu dînî adraktu nuzhatî
Faqad chayadate majdâne yafûqu maqâlâ
A l’institut « Dârul Ulum », ils m’ont accordé mon plus grand plaisir (à savoir enseigner la religion)
C’est un bonheur que de simples paroles ne peuvent décrire

Li markazî in’âmil ilâhi tachawqî
Faqad châda majdane ize atâha majâlâ
J’ai aimé également ce jour au centre culturel d’Inâmulâhi Khan
Où j’ai eu le même bonheur et le même privilège

Bi Lâhûra bil Hindi qadîmî imâratune
Massîri ilal mawlâ wa jalla jalâlâ
J’ai survolé Lâhor ainsi que les vieux édifices en Inde
Mais mon voyage, réellement, est vers Allah, le digne de grandeur

Li Hankûka mine Bankûka jâ ‘a qadîmukume
Yuwâli lakal assfâra wahwa atâlâ
À Hong Kong en provenance de Bangkok, t’es venu ton serviteur
Et c’est pour toi que je fais tout ce périple

Bi fârikhi sabrine qad atâ mutatafilane
Fahaqiq rajâ abdine ra’âka manâlâ
Mon endurance (ma patience) arrive à bout et je viens m’asseoir à ta table (comme pique assiette ou intrus)
Car en vérité, je suis un serviteur qui espère en Dieu (par ton intermédiare) car je t’ai vu comme distributeur de ses faveurs divines

Fa fî kulli hayyine qad habatta bi nahmatine
Ilâ kulli hayyine qad bazalta manâlâ
Il n’y a aucun endroit où tu n’as pas déversé les bienfaits
Et il n’y a aucune créature vivante qui n’ait pas reçu de toi

Alawtu bihâra zâhirâti wa inanî
Alawtul khura wal mudna balha jibâlâ
Je survole les océans
les contrées, les villes, les montagnes

Arûmu ridal bâri li nussrati dînihî
Wa ubrizu lil jîlil jadîdi missâlâ
Et tout ceci dans le but d’avoir l’agrément d’Allah comme soutien pour sa religion
et d’être un exemple pour la nouvelle génération

Da’îfune alîlune châ’ibune mutahamissune
Li yanssura dînane lâ yurîdu qitâlâ
Je suis faible, malade, âgé mais néanmoins passionné, exalté, enthousiasmé
par ma mission de faire triompher cette religion sans verser de sang

Li ana Nabîyil Hâchimi dahra mâ khazâ
Balâ sadda udwânane wa radda dalâlâ
Car le Prophète (PSL) n’a jamais guerroyé (envahi le pays ennemi de son propre chef)
Il a juste repoussé les ennemis et l’ignorance (ou la confusion)

Taqâ zafuhul ajwâ’u charqane wa mahribane
Yubînul hudâ fihlane wa qâlane wa hâlâ
Je traverse les horizons d’Est en Ouest,
enseignant aux gens le coran et la tradition prophétique à travers mes paroles et mes états

Bi Kantûna janbal qarmi Sahdine tawassuli
Bi qâ’idihî raddal juyûcha wa sâlâ
A côté de Canton, (nous avons vu) le tombeau de Saad et je me suis lié
à son commandant (PSL), qui par ses prières, lui a permis de repousser les armées infidèles

Ramâhume bi amril Hâchîmiyi wa inahu
Azâqa jumû’a muhtadîna wa bâlâ
Il a lancé (ses flèches) sur ordre du Prophète (PSL)

Alayka salâmu Lâhi yâ Sahdu inahu
Atâka hifâfune yarji’ûna siqâlâ
Que la Paix soit sur toi, ô Saad
Et je te prie, par la grace du prophète (PSL) de remplir nos poches (pour notre retour)

Li Pikîna mine Kantûna bi sîni nâ’iyane
Wa Kawlakhû tad’û qad abanta rihâlâ
A Pékin, en provenance de Canton, du fin fond de la Chine
J’entends (Kaolack) me demander : Où est tu Baye dans ton voyage? (que tu es loin?)

Tamassak bi azyâli Nabîyi mutâbi’ane
Mazâ hibahu wal muhdassâtu falâlâ
Campronnez vous solidement à la corde du Prophète (PSL)
À sa doctrine et éloignez vous de toutes (mauvaises) innovations ultérieures

Fa tuhnîka ane dusstûri kurzine wa khâlidine
Wa tuhnîka ane jôhnine yarûmu muhâlâ
Ainsi vous vous écarterez de toute charte, constitution (contraire à la sienne)
ainsi que du souhait impossible que le président John (kennedy) essaie de réaliser

Famâ nabalyûnune (napoléon) aw lénînune (lénine) wa markassûne (marx)
Bi mûhane ileyhime khali anka khabâlâ
Ni napoléon (avec son code Civil), ni Lénine (avec le livre rouge), ni Marx (avec le Capital)
N’ont reçu la révélation, (par conséquent), laisse de côté leurs théories qui ne sont que des abêtissements (entrainant une confusion mentale)

Kitâbune mina Lâhi Jalîli Jalâluhû
Qadîmune wa bâqine lâ yakhâfu zawâlâ
(La vérité) sort du Coran provenant d’Allah, l’Exalté
L’Eternel, le Surexistant, Celui qui ne disparait pas

Talahul fatâl ma’mûnu jahrane wa yaqzatane
Fadah bahda hazâ kulla qîla wa qâlâ
Ce livre est celui que le Digne de confiance (PSL) a reçu en état de veille et a récité de manière claire
(par conséquent) Après cela, éloigne-toi de toute causerie et paroles inutiles

Fa yâ Rabbi qarir lil uyûna bi ane arâ
Siwal haqqi mine zâl qarni zâla wa zâlâ
Seigneur, je te demande, de me faire la joie de ne plus voir (sur cette terre)
avant la fin de ce siècle autre chose que la vérité

Wa yahlu liwâ’ul hâchimîya wa qad hawâ
Liwal hayyi wa tuhyâni wahwa ta’âlâ
Ô Toi, l’Elevé, je te demande de hisser au plus haut le drapeau du Prophète (PSL) et de faire tomber
tout autre étendard élevé sur l’ignorance, l’injustice, la tyrannie, l’oppression

Ileyka wa lâ arjû siwâka wa ine yakun
Siwâka manâli mâ qabiltu nawâlâ
Je me dirige vers Toi (PSL) et je n’espère en personne d’autre, (si tenté qu’il existe),
et si tu n’es ma part, alors je la délaisserai

Aleyka sallâtu Lâhi suma salâmuhû
Ajirnî wa asshâbî arâka simâlâ
Que la Prière et le salut (D’Allah) soient sur toi
(Et je te prie) d’être mon sauveur et celui de mes compagnons car je te vois être mon refuge et mon secours

Aleyka sallâtu Lâhi suma salâmuhû
Wa tachmalu asshâbane Nabîyi wa âlâ
Que la Prière et le salut (D’Allah) soient sur toi

 

AMIIIIIIINE YA RABII

About BAYE NIASS REK

Check Also

RUHUL EUDEUB: La Quintessence des Bonnes Convenances: Partie 8

71. Ne relâches pas ton effort en cherchant la connaissance d’Allah et tu verras alors …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :