Home / Dars / L’oubli du Coran

L’oubli du Coran

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Khalid Ibn Dinar, Abou Al ‘Aliya (mort en 93 du calendrier hégirien) a dit : « À l’époque, nous étions d’avis que parmi les plus grands péchés, il y a le fait qu’un homme apprenne le Coran puis le néglige jusqu’à ce qu’il l’oublie ».
(Rapporté par Ibn Abi Daoud et authentifié par l’imam Hajar dans Fath Al Bari 9/86)

Muhammad Ibn Sirin (mort en 110 du calendrier hégirien) a dit : « Ils (*) détestaient la personne qui oublie le Coran et ils disaient la concernant des paroles dures ».
(Rapporté par Ibn Abi Daoud et authentifié par l’imam Hajar dans Fath Al Bari 9/86)

(*) C’est à dire les compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée tous).

Remarque : Le fait de ne pas réviser ce qui a été appris est certes une cause de l’oubli du Coran mais il existe d’autres causes possibles.

Parmi celles qui reviennent le plus souvent, il y a le fait de commettre des péchés.

D’après ‘Abdel ‘Aziz Ibn Abi Rawad, Ad Dahak Ibn Mouzahim (mort en 102 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y a personne qui a appris le Coran puis l’a oublié si ce n’est à cause d’un péché qu’il a commis car Allah a dit : -Et ce qui vous touche comme malheur est à cause de ce que vos mains ont acquis- (*); et certes le fait d’oublier le Coran fait partie des plus grands malheurs ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Chou’ab Al Iman n°1813 et sa chaîne de transmission est authentique)

(*) Il s’agit du verset 30 de la sourate Ach Choura n°30.

About BAYE NIASS

Check Also

Les bienfaits du zikr: Les maladies cachées du cœur ne peuvent être guéries que
par la constance dans le zikr. Et rien ne peut atténuer les pensées sataniques, autre que le zikr

Il est dit dans le livre Châhiati samâ’i: « Le serviteur n’accédera au royaume de Dieu que s’ il tient celui-ci en véritable estime et convoitise, et les voiles ne se déchireront qu’il ne s’ adonne constamment au zikr.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :