lundi , juin 1 2020
L'actualité en chaud
Home / Etoile divine / Paroles en OR: ” J’ai survolé l’immensité des océans, des villes et grandes capitales, jusqu’aux inaccessibles montagnes, pour rechercher la bénédiction divine …” Dixit Cheikh Ibrahim Niass

Paroles en OR: ” J’ai survolé l’immensité des océans, des villes et grandes capitales, jusqu’aux inaccessibles montagnes, pour rechercher la bénédiction divine …” Dixit Cheikh Ibrahim Niass

Baye Niass RDA avait écris dans son recueil poétique SAYROUL QALBI (la procession du cœur) au niveau du vers 14, 15, 16 Diwaan N° 3 (…)


Alawtoul bihara Zakhirati wa inani
…Alawtoul qoura wal moud na bal hal jibala
Aroumou ridal barii li nousrati dinahi
Wa oubri zoul jilil jadidi missala
Da’ifoune Aliiloune cha’iboune moutahamissoune
Li yansourou dinaan la youridou qitala


J’ai survolé l’immensité des océans, des villes et grandes capitales, jusqu’aux inaccessibles montagnes, pour rechercher la bénédiction divine, dans le but d’aider sa religion, afin de donner aux nouvelles générations, l’essence même du bon exemple. Je suis faible et sans moyen, je suis malade, je suis vieux et chenu mais je reste brave au secours de la religion de Mohamed (PSL) sans n’y pratiquer aucune forme de guerre (…).
J’attire votre attention surtout sur le derniers vers, « je suis faible….forme de guerre ». Si quelqu’un aujourd’hui a suivi les traces de son vénéré Pére El hadj Ibrahim Niass RDA, celui-là c’est bel et bien BABA LAMINE NIASS.
Il a atteint l’âge du « da’ifoune aliloune cha’iboune ».
Il suit actuellement des traitements excessivement couteux en France à Paris. On demande vos prières mais aussi vos contributions financières sont importantes. 

About BAYE NIASS REK

Check Also

Sagesse du jour: Les gens qui réfutent les Soufis ne connaissent pas leur état.

Les gens qui réfutent les Soufis ne connaissent pas leur état. Mais il y a …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :