jeudi , novembre 26 2020
Home / Paroles en or / Paroles en OR: Mon médecin approche, ma maladie m’entends-tu ? s’exclama Cheikh Ibrahim Niass

Paroles en OR: Mon médecin approche, ma maladie m’entends-tu ? s’exclama Cheikh Ibrahim Niass

Mon médecin approche, ma maladie m’entends-tu ?

Est en face de moi celui que tout le monde recherche: l’intercesseur.

Je vois qu’à chaque fois que je viens à Muhammad

Tous mes vœux se réalisent comme je les aurais espérés.

O toi Muhammad, le plus noble des êtres de l’univers, tu es mon guide.

Saches qu’il est venu à toi un humble et éternel serviteur qui demande l’intercession.

Je suis venu avec mon frère germain, puis avec ma famille et ma descendance

En vitesse. Et, nous nous sommes tous regroupés autour du Haachimii (Muhammad).

Il ya derrière moi des groupes d’individus qui se sont adhérés à votre parti.

Que la clémence soit accomplie sur eux tous.
O esprit! tu as reçu toutes les assurances. Ceci

Est la demeure du prophète, et la lumière jaillit.
Jette ta canne car ton voyage est arrivé à terme.

Tu as atteints tes ambitions et pourtant tu ne cesses de pleurer.
Pourquoi cet amour si profond alors que tu es comblé ?

Et, la liaison est établie et la connexion n’est guère interdite.

Si on faisait réellement mon portrait, on ne verrait

Qu’une personne aimable, de qui nous nous réjouissons.

Celui qui attire Ibrahim (Baye Niass) en amour est unique.

Je ne le dualiserai jamais, encore moins le pluraliser.

Il est l’élu (al Mustafa), il est le meilleur des êtres, il est Ahmad.

Mon âme vit de lui et c’est à lui que mon cœur se soumet.

Je me retiens à la porte du prophète Muhammad.

A celui qui veut ma chute, je dis que je ne ferai jamais faillite

Car c’est le plus généreux des hommes qui me comble (Muhammad).

A la Mecque, aux marchoirs (Safaa et Marwa), à la mosquée de khaif, à la sainte mosquée,

C’est la lumière de l’envoyé d’Allah qui illumine ces lieux pour les clairvoyants.

Au mont Hiraa, à Muhassab, je ne vois
De compagnie que mon guide(muhammad), de qui je me réjouis.

Muhammad, Abdul laah, Ahmad, Aqib,
Ce n’est qu’avec l’amour du prophète que je me sens rassasié.

Ce n’est qu’à toi, confident d’Allah, toi Naasir, toi Haamid,

Toi ordonnateur du bien, toi proscriveur du mal que je me soumets.

Tu es le mecquois, tu es le fiable, tu es mon amour, tu es mon orbite.

Je n’ai d’admiration que pour le guide des êtres.

O toi qui engendres tous les bienfaits, toi le refuge des êtres !

Connecte-moi à une ligne qu’on ne verrait jamais coupé.

Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi.
Mon cœur t’appartient à jamais.

Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !
Une vie sans ton amour est une vie perdue.

Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !

Une rencontre si éphémère que le bruit d’un oiseau qui passe me fait mal au cœur.

Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !

Pour moi, un jour passé avec toi pourrait être comparé à mille ans.

Et, ce serait très court car cela ne satisfait pas mon âme.

Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !

Je te fais mes adieux malgré moi.
Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !

Mais, après tout cela reviendrai-je ?
Que le salut d’Allah ainsi que sa paix soit sur toi !

Ta position sera louée, le jour de la résurrection, tu intercèderas.

Texte: Baye Niass,
Traduction :Oumar Niane)

About BAYE NIASS REK

Check Also

45 ans déjà que Notre Cheikh Ibrahim Niass, le sirou manifeste du KHalamoune Khalqi quitta ce bas monde…

A CHEIKH IBRAHIMA NIASS, 26 JUILLET 1975 – 26 JUIILET 2020: Écoute la voix de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :