Accueil Sagesse jour Sagesse du jour :LA RÉCOMPENSE DU TAHLÎL EST UNE FAVEUR DE DIEU.

Sagesse du jour :LA RÉCOMPENSE DU TAHLÎL EST UNE FAVEUR DE DIEU.

10
0
PARTAGER

 

Nous continuons à citer Tâju äl-Dîn äl-Sabkî : « äl-Layth ïbn sacîd rapporte des propos semblables, ce qui les renforce . On y comprend par le fait que la balance tomba du côté du bout de papier, que la double shahâda efface ces péchés et il ne s’agit point là d’une innovation. Il n’est pas non plus étrange que par la générosité de Dieu, loué soit Son Nom, qu’il fasse de la double shahâda une possibilité de remise des péchés passés. Nous citerons des hadith qui étayent cela et souvent, les bons actes peuvent racheter les péchés non encore commis. »
Ne Considères tu pas les combattants de la grande bataille de Badr et les propos du Prophète (PSL):
« Si comme si Dieu s’est enquis [le verbe aïttlaca est utilisé] des compagnons de Badr et dit: faites ce que bon vous semble, je vous ai absout de vos péchés. »
Selon Abi Hurayra, le Prophète a dit : « Celui qui jeûne le mois de Ramadân, avec foi et espérance d’une rétribution divine, verra ses péchés passés et futurs pardonnés » et « Celui qui veille en prière la Nuit du Destin (laytatu äl-qadr), avec foi et espérance d’une rétribution divine, verra ses péchés passés et futurs pardonnés.»
Dans les deux recueils authentiques de hadiths de äl-Bukharî et de Muslim, le Prophète (PSL) dit :
« Celui dont la prononciation de la formule âmîn, dans la prière, coïncide avec celle des anges, verra ses péchés pardonnés. »
Il est aussi connu que la tradition confirme que le jeûne du jour de la station au mont cArafa (le neuf du mois de dhu äl-hijja), efface les péchés de l’année passé et ceux de l’année à venir, et que le jeûne du jour de câchûra (le dix du mois de Muharram) efface les péchés de l’année passée. De même, celui qui prend un bain rituel le vendredi, se dirige vers le lieu de prière, fait des prières, écoute le discours de l’imâm et enfin, accompli la prière hebdomadaire de vendredi, se voit pardonner ses péchés d’un vendredi à l’autre, avec un surplus de trois jours. Le hadith affirme aussi que l’entrée dans l’Islâm (la conversion) efface tous les péchés antérieurs. Le grand pèlerinage ( Hâjj ) et le petit pèlerinage ( cumra ) effacent chacun les péchés, à condition, naturellement, qu’ils soient acceptés

BAYE NIASSE REK
AIMER&SERVIR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here