samedi , février 29 2020
L'actualité en chaud
Home / Dars / Résumé des règles du L’Aïd al-Adha ou l’Aïd el-Kebir'(Tabaski) -Part2

Résumé des règles du L’Aïd al-Adha ou l’Aïd el-Kebir'(Tabaski) -Part2

Remarque: Il faut que chacun fasse attention à baisser le regard

D’après Waki’, nous sommes sortis avec Sofiane Al Thawri (mort en 161) le jour du ‘id et alors il a dit: « Certes la première chose que nous allons faire aujourd’hui est de baisser nos regard » (Rapporté par Ibn Abi Dounia dans Kitab Al Wara’ n°66 et par Abou Nouaym dans Hilyatoul Awliya 7/23)

عن وكيع قال : خرجنا مع سفيان الثوري يوم العيد فقال : إن أول ما نبدأ به في يومنا غض أبصارنا

)رواه ابن أبي دنيا في كتاب الورع رقم ٦٦ و أبو نعيم في حلية الولياء ٣٢/٧(

•                 La sounna est que la prière du ‘id ait lieu au mousalla afin de rassembler plus de gens

D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) sortait le jour du fitr et du adha (1) vers le mousalla (2) et la chose par laquelle il commencait était la prière

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°956 et Mouslim dans son Sahih n°889)

عن أبي سعيد الخدري رضي ا عنه : كان رسول ا صلى ا عليه وسلم يخر٤ يوم الفطر

والضحى إلى المصلى  فأول شيء يبدأ به الصلة

)رواه البخاري في صحيحه رقم ٦٥٩ و مسلم في صحيحه رقم ٩٨٨(

  • c’est à dire le jour du sacrifice
  • le mousalla est un endroit spécifique pour le prière du ‘id

•                 Le fait de se rendre au mousalla à pied si cela est possible

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) sortait pour le ‘id en marchant et il revenait en marchant

(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°1295 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

عن عبدا بن عمر رضي ا عنهما قال : كان رسول ا صلى ا عليه وسلم يخر٤ إلى العيد

ماشيًا ويرجع ماشيًا

)رواه ابن ماجه في سننه رقم ٥٩٢١ و حسنه الشيخ اللباني في تحقيق سنن ابن ماجه(

D’après Al Harith, Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) a dit: « Fait partie de la sounna que tu sortes vers le ‘id en marchant »

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°530 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

عن الحارث أن علي بن أبي طالب رضي ا عنه قال : من السنّة أن تخر٤ إلى العيد ماشياً

)رواه الترمذي في سننه رقم ٠٣٥ و حسنه و حسنه أيضا الشيخ اللباني في تحقيق سنن الترمذي(

•                 Il n’y a pas de prière à effectuer au mousalla avant la prière du ‘id ou après

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le jour du fitr le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a prié 2 unités de prière (*) et n’a pas prié avant ni après (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°989)

(*) c’est à dire la prière du ‘id

عن عبدا بن عباس رضي ا عنهما أن النبي صلى ا عليه وسلم خر٤ يوم الفطر فصلى ركعتين

لم يصل قبلها ول بعدها

)رواه البخاري في صحيحه رقم ٩٨٩(

•                 Le tekbir

a.  Le caractère légiféré du tekbir pour le ‘id pour les hommes et les femmes

Allah a dit dans la sourate Baqara n°2 verset 203: « Et invoquez Allah pendant un nombre de jours déterminés »

قال ا تعالى : واذكروا ا في أيّام معدودات

D’après Said Ibn Joubayr, Abdallah Ibn Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit: « Les jours déterminés sont les jours du tashriq »

(Rapporté par Ibn Mardawayh et authentifié par Ibn Hajar dans Fath Al Bari 2/458)

عن سعيد بن جبير قال عبدا بن عباس رضي ا عنهما قال : اليام المعدودات أيام التشريق

)رواه ابن مردويه و صححه الحافظ ابن حجر في فتح الباري ٨٥٤/٢(

D’après Nabicha Al Houdhali (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les jours du tachriq sont des jours de nourriture, de boisson et de rappel d’Allah »

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1141)

عن نبيشة الهذلي رضي ا عنه قال النبي صلى ا عليه وسلم : أيام التشريق أيام أكل و شرب و

ذكر ا

)رواه مسلم في صحيحه رقم ١٤١١(

D’après Oum ‘Atiya (qu’Allah l’agrée), il nous était ordonné de sortir le jour du ‘id au point où nous faisions sortir les jeunes filles vierges de leurs appartements et celle qui avaient les menstrues.

Celles-ci restaient derrière les gens et faisait le tekbir avec leur tekbir et faisait des invocations avec leurs invocations. Elles espéraient la bénédiction de ce jour et sa pureté

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°971)

عن أم عطية رضي ا عنها : كنا نؤمر أن نخر٤ يوم العيد ، حتى نخر٤ البكر من خدرها حتى تخر٤ الحيض فيكن خلف الناس فيكبرن بتكبيرهم ويدعون بدعائهم يرجون بركة ذلك اليوم وطهرته

)رواه البخاري في صحيحه رقم ١٧٩(

L’imam Nawawi (mort en 676) a dit dans Charh Sahih Mouslim 6/179: « Ceci est une preuve que le tekbir est recommandé à chacun dans les deux ‘id, ceci est un point sur lequel il y a un consensus »

b.  Le tekbir se fait du fajr du jour de arafat jusqu’à après le ‘asr du 3e jour du tachriq

D’après Abou Abder Rahman, Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) faisait le tekbir après la prière du fajr du jour de arafat (*) jusqu’à la prière du ‘asr du dernier jour du tachriq et il faisait le tekbir après le ‘asr

(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°5677 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 3 p 125)

(*) c’est le 9e jour du mois de Dhoul Hijja soit le jour précédent le ‘id

عن أبي عبد الرحمن قال : كان علي بن أبي طالب رضي ا عنه يكبر بعد صلة الفجر يوم عرفة إلى

صلة العصر من آخر أيام التشريق و يكبر بعد العصر

)رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ٧٧٦٥ و صححه الشيخ اللباني في إرواء الغليل ٤ ٣ ١ ٥٢١(

D’après Ikrima, ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) faisait le tekbir du ghadat (*) de arafat jusqu’à la prière du ‘asr du dernier jour du tachriq

(Rapporté par Al Bayhaqi dans ses Sounan n°6276 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 3 p 125)

(*) c’est à dire du sobh

عن عكرمة عن عبدا بن عباس رضي ا عنهما أنه كان يكبّر من غداة عرفة إلى صلة العصر من

آخر أيام التشريق

)رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ٦٧٢٦ و صححه الشيخ اللباني في إرواء الغليل ٤ ٣ ١ ٥٢١(

c.       La sounna est de faire le tekbir à voix haute

D’après Nafi’, lorsque ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) sortait le jour du fitr et le jour du adha il faisait le tekbir à voix haute jusqu’à ce qu’il arrive au mousalla puis il faisait le tekbir jusqu’à ce que l’imam arrive

(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°1716 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil n°650)

عن نافع أن عبدا بن عمر رضي ا عنهما كان إذا غدا يوم الفطر و يوم الضحى يجهر بالتكبير حتى

يأتي المصلى ثم يكبر حتى يأتي المام

)رواه الدارقطني و صححه الشيخ اللباني في إرواء الغليل رقم ٠٥٦(

d.  Les formules de tekbir

Il n’y a pas de formule de tekbir qui est rapportée du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) mais il est rapporté plusieurs formules que les compagnons du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) disaient

– D’après Al Ahwas, Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) faisait le tekbir durant les jours du teshriq en disant: Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Il n’y a pas d’autre divinité méritant d’être adorée si ce n’est Allah, Allah est le plus grand, Allah est le plus grand et la louange est à Allah

(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousanaf n°5697 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 3 p 125)

عن الحو١ أن عبدا بن مسعود رضي ا عنه كان يكبر أيام التشريق : ا أكبر ا أكبر ل إله إلّ

ا ا أكبر ا أكبر و ل الحمد

)رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ٧٩٦٥ و صححه الشيخ اللباني في إرواء الغليل ٤ ٣ ١ ٥٢١(

En phonétique: Allahou Akbar, Allahou Akbar, La Ilaha Illa Allah, Allahou Akbar, Allahou Akbar, Wa Lillahil Hamd

ا أكبر ا أكبر ل إله إلّ ا ا أكبر ا أكبر و ل الحمد arabe: En

– D’après Abou Othman An Nahdi, Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée) nous enseignait le tekbir, il disait: « Faites le tekbir en disant: Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est vraiment le plus grand »

(Rapporté par Al Bayhaqi dans Al Sounan Al Koubra n°6282 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 2/462)

عن أبي عثمان النهدي قال كان سلمان الفارسي رضي ا عنه يعلمنا التكبير يقول : كبّروا ا أكبر

ا أكبر ا أكبر كبيراً

(٢/٢٦٤ الباري فتح في حجر ابن الحافظ صححه و ٢٨٢٦ رقم الكبرى السنن في البيهقي رواه) En phonétique: Allahou Akbar, Allahou Akbar, Allahou Akbar Kabiran

ا أكبر ا أكبر ا أكبر كبيراً arabe: En

  • D’après ‘Ikrima, ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) disait: « Allah est vraiment le plus grand, Allah est vraiment le plus grand, Allah est le plus grand et le plus exalté, Allah est le plus grand et la louange est à Allah »

(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousanaf n°5701 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 3 p 125)

عن عكرمة أن عبدا بن عباس رضي ا عنهما كان يقول : ا أكبر كبيراً ا أكبر كبيراً ا أكبر و

أجل ا أكبر و ل الحمد

)رواه ابن أبي شيبة في المصنف رقم ١٠٧٥ و صححه الشيخ اللباني في إرواء الغليل ٤ ٣ ١ ٥٢١(

En phonétique: Allahou Akbar Kabiran, Allahou Akbar Kabiran, Allahou Akbar Wa Ajal, Allahou Akbar Wa Lillahil Hamd

En arabe : الحمد ل و أكبر ا ل

ا أكبر كبيراً ا أكبر كبيراً ا أكبر و أج

e.  Le tekbir ne se fait pas ensemble d’une seule voix

Cheikh Albani a dit dans la Silsila Sahiha vol 1 p 331: « Et parmi ce qu’il est bon de mentionner à cette occasion: le fait que le tekbir à voix haute ici n’est pas légiféré en groupe d’une seule voix comme le font certains… »

•                 Il n’y a pas de adhan et d’iqama pour la prière du ‘id

D’après Jabir Ibn Samoura (qu’Allah l’agrée), j’ai prié les deux ‘id avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) plus de une fois ou deux sans qu’il n’y ait de adhan ni d’iqama (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°887)

عن جابر بن سمرة رضي ا عنه قال : صليت مع رسول ا صلى ا عليه و سلم  العيدين غير مرة

و ل مرتين بغير أذان و ل إقامة

)رواه مسلم في صحيحه رقم ٧٨٨(

•                 La prière a lieu avant le sermon

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée), j’ai assisté au ‘id avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), avec Abou Bakr (qu’Allah l’agrée), avec ‘Omar (qu’Allah l’agrée) et avec ‘Othman (qu’Allah l’agrée) et tous priaient avant le sermon

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°962 et Mouslim dans son Sahih n°884)

عن عبدا بن عباس رضي ا عنهما قال : شهدت العيد مع رسول ا صلى ا عليه و سلم و أبي بكر و عمر و عثمان رضي ا عنهم فكلهم كانوا يصلون قبل الخطبة )رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٦٩ و مسلم في صحيحه رقم ٤٨٨(

•                 La description de la prière du ‘id

a.  La prière du ‘id se fait en deux raka’a (unités de prière)

D’après Ka’b Ibn Oujra (qu’Allah l’agrée), ‘Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée) a dit: « La prière du voyage est de deux raka’a, la prière du vendredi est de deux raka’a, le fitr et le adha est de deux raka’a entières sans diminution comme cela a été dit par la langue de Mohamed (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) »

(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°1064 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

About BAYE NIASS

Check Also

14 mars le jour tant attendu Inecha’ALLAH

Le 14 mars, un jour tant attendu par toute la communauté musulmane plus particulièrement par …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :