Home / Citations De Baye Niass / VERS LE GAMOU (par le poète de la fayda)

VERS LE GAMOU (par le poète de la fayda)

VERS LE GAMOU
(Par le poète de la Fayda)

Des nuits tourmentées, des rêves incompréhensibles
Je me réveille au beau milieu de la nuit,
Foulant de mes pieds le sable de minuit
Accoudé sur le perron, genoux sur le sable
Je remarque combien Ton nom est ancestral
Combien dans mon histoire Tu es fondamental.
Tes empruntes sont restées légendaires,
Les oiseaux Te chantent de loin
Le soleil Te sert, la nature écoute Tes besoins
Les années qui passent laissent des traces chères
L’humanité T’honore, O Toi, Homme modèle
Car toute œuvre perpétue une vie réelle.
Je Te dédie ces lettres d’or, pour que l’étincelle
De Ta flamme inonde de lumière mon âme maternelle
De mon être qui fredonne, dans mon âme qui palpite en ce sens
Dans le rayonnement de Tes différentes apparences.
Toi le loué, qui loue véritablement les louanges du seigneur
Qui T’a favorisé de bienfaits meilleurs.
Moi je Te glorifie en Te donnant, ma vie, mon âme
Pour que je puisse renaitre en Toi comme un emblème
Tu es le rayonnement de cette gloire
De Dieu, et l’expression de son être d’or
Tu étais Prophète alors que le saint Adam
Etait encore entre l’eau et l’argile même.
Tu nous as montré beaucoup de signes :
Sitôt qu’on a entendu, en Ta parole on a cru;
Le jour où Tu naquis une étoile apparut,
Et trois tours du palais de Chosroês tombèrent.”
Ta nuit de naissance, Satan a été chassé des Sphères Célestes
Par des jets sous forme d’étoiles filantes manifestes
Et il prit la fuite, bredouille et blâmé, faction en détresse….
El Hadji Abdoulaye fam
Le poete de la fayda

About Binta Sow

Check Also

Leçon du jour: Le premier devoir qui incombe au mukallaf

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah, le Seigneur de …

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: