vendredi , octobre 30 2020
L'actualité en chaud
Home / Etoile divine / Etoile Divine: SEYDI ALIOU CISSE “Puit sacré, mystique et mythique qui sans fin a abreuvé les cœurs en « Dîne »” par El Hadj Abdoulaye Fam
seydi aliou cisse

Etoile Divine: SEYDI ALIOU CISSE “Puit sacré, mystique et mythique qui sans fin a abreuvé les cœurs en « Dîne »” par El Hadj Abdoulaye Fam

A SERIGNE ALIOU CISSE 1906-1982

Ma poésie est une douce symétrie qui enchante et enseigne

Et j’écris sur les Etoiles de la Fayda avec une démarche digne

Et je suis touché par la grâce de Barham et les mots tombent Comme s’ils m’étaient soufflés et explosent semblable à des bombes

Je me dirige vers Ta cours, O Seydi Aliou fils de Hassan Coumba Dramane

Ce vénéré père, qui fut un grand érudit,qui du Saloum nous vienne,Puit sacré, mystique et mythique qui sans fin a abreuvé les cœurs en « Dîne »Le secret de Ton âme pointé à l’horizon depuis le virage sacré

Et les voiles en étendard dévoilent leur mystère T’accueillant de si près.

Toi qui déverse des vagues de savoir sur les rivages asséchés de l’ignorance

Un Professeur, un Intendant, et un éleveur des âmes bénies en transes, O infatigable soldat de Cheikh Ibrahim, le général des combattants de la foi Tu me donnes Ali ibn Abi Talib car vos vies sont semblables,

O Homme de foi Tu as affronté les péripéties mystiques sur le chemin qui mène à la félicité Toi Seydi Aliou Cissé, l’Imam, le pieux et le cultivateur qui n’a d’activité

Que de servir ou de satisfaire le moindre besoin de Cheikh al Islam À la place de l’amour des biens et des siens, Tu es tombé épris de lui-même

Tu as fouillé, bêché, retourné et sillonné les chemins de l’homme de Médine

Pour découvrir la lumière et atteindre les plus hautes stations divines

Tu es un gardien du temple, le dispensateur des valeurs suprêmes

L’homme à la sagesse imperturbable qui as parachevé un cycle

Qui s’est abreuvé de la mer divine et qui de lumière gicle

Tu es un océan et je coule tel un bateau et me noie dans Ta profondeur Tu es l’esprit si ingénieux qui a transmis sans éraflure la science de Barham

Un disciple hors-pairs, un des premiers élus, son ami et son dépositaire.

Toi qui es plus prince que les princes, plus doué que les surdoués même, Plus sage que les démiurges, plus généreux que les donateurs, Plus éloquent que les plus connus des complimenteurs.

Car Tu es Seydi Aliou Cissé premier khalife désigné de Cheikh al Islam, Et Tu n’as jamais lorgné les mêmes espaces que Ton maître suprême, Tu avais tout simplement décidé de Te soumettre à son être,à son image

De lui demeurer fidèle et de se mettre à son service sans dérapages,

O rédacteur des notes classées top secret de la Faydatidjanya

Tu es un législateur ferme dans ses fatwas, sorties de l’aune de la charia

O Serigne Aliou Cissé, Tu es l’homme de confiance de Cheikh Ibrahim,Tu es la projection de la lumière Médinoise qui constitue notre emblème

Un haut gradé dans la prestigieuse armée de l’homme qui était à Fass

Avec un agrément qui T’a permis de séjourner dans tous les espaces

Tu es un temple, et cela a facilité Ton voyage béni vers le Ciel À la recherche de l’onde rattachée au périmètre sacré éternel

Où n’a accès que le détenteur de tous les grades conférés sur terres et mers. D’où venaient d’ailleurs les informations que Tu recevais Maitre

Sur les descriptions de ce saint homme, dont le nom sonne sur terre

Alors qu’il est uniquement codifié au-delà du Lotus des Frontières ? De Ton Diossong, cité des bénies à foundiougne dans la région de Fatick

Tu es un artisan de l’architecture du cercleauguste des hommes mystiques

Et Ton feu d’amour arrose le jardin de nos âmes et fait de nous des anges

Tu as été un phénomène de la nature qui a pénétré par son courage

Et son endurance un espace privé réservé à trois hautes dimensions

Toi ce vent pur que nulle poussière n’a pu altérer la noble mission

Ton sens de l’équité et à Ta capacité à éduquer les souffles et les esprits

Sans blesser le cœur, sans embrouiller l’âme, sans heurter l’esprit, Ont fait de Toi un monument dans la construction sociale de la créature

O maitre toutes les cajoleries de Tes mains sont des chemins d’azur

O père d’Imam Assane Cissé, Tu ne T’es pas attardé sur les dégâts physiques Que subit Ton corps en période d’exécutions des instructions ibrahimiques

Un saint dans la masse, voilà tout simplement à qui Tu ressembles Seydi Cissé Père de Cheikh Tidiane et Cheikh Mahi, Tu as tous les Mahamas, Tu as tout ratissé

Toi Etoile de Diossongm qui s’est éteinte sept ans après son maitre Barhama

En avril mille neuf cent quatre-vingt-deux à Kaolack et Tu sommeillas Auprès de Ton vénéré Maitre et Ta mission se perpétue à travers Tes ondes Captées par Tes fils, ces lions de la Fayda qui sont influentes dans le monde

Je me suis rendu compte que personne Maitre ne pourra avoir une idée de Toi. Je veux Te décrire et ma peau se couvre de sueur et dans mes rêves, je me noie !

El Hadji Abdoulaye FAM

Ma plume, une lumière.

About BAYE NIASS REK

Check Also

45 ans déjà que Notre Cheikh Ibrahim Niass, le sirou manifeste du KHalamoune Khalqi quitta ce bas monde…

A CHEIKH IBRAHIMA NIASS, 26 JUILLET 1975 – 26 JUIILET 2020: Écoute la voix de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :